Un blog qui ne parlerait pas de blog

Publié le par Nico




 
 
 



D'abord voyageons.
 
Adam, qui a inauguré cette saison un blog d'une qualité rare (naviguez dans ces écrits, je vous assure, c'est un délice) a lancé un débat triptyque (heu, non, y'en a quatre tomes déjà) sur le sens, l'avenir, le pourquoi & co des blogs, ultime ou nouvelle libération. C'est , , ici et (cliquez, vous reviendrez ensuite, pour ceux qui n'ont pas suivi ces discussions).
 
Laurent prend du recul (en un sens c'est dommage), mais/et il a un regard sociétal, j'aime son analyse ; elle transparaît largement dans ces commentaires.
 
Hier c'était jour de retrouvailles parisiennes. Bénito fait la synthèse, Hervé un string et Cyril gagne en clairvoyance : "les blogs, cessez d'en parler, faites-en un". Sans parler des échos de Loic, d'Embrun, Padawan et autres... N'attendez pas mon écho : je n'y étais pas. Une pensée pour le Planneur cela-dit, qui, après Max (déchiré en direct chez MOF puis dès le lendemain par ses congénères) tâte au retour de bâton d'une exposition agaçante.
 
Malisan lance des débats qui mériteraient plus d'attention ou d'intérêt, d'autres utilisent les blogs pour des "missions" plus "vertueuses" ou "sensées" voir "intelligentes" (les exemples pourraient être plus nombreux et moins partisans, je l'avoue)...
 
Voilà... Vous êtes revenu de vos voyages ?

Tout cela pour en arriver à ces quelques points :
 
° Les blogs parlent essentiellement... De blog (bien sûr, quand ce n'est pas d'intime ou de Paris Hilton)
° L'intérêt des lecteurs (essentiellement des blogers, plus nombreux que leur dits lecteurs à en croire
Blaise, soit dit au passage) les y pousse : une note traitant des blogs fera plus d'audience (et de commentaire comme de "buzz" - baaa, ce mot..) que n'importe quelle autre (quoi que le cul fonctionne sur ce média comme sur ses aïeux, bien évidemment, et les notes à propos des programmes télé aussi bien - n'ayant jamais expérimenté cela, j'omettais cet exemple)
° La (plus grande) pertinence et la subsistance des blogs passera sans doute par le fin de cette attraction invraisemblable vers leur propre nombril (même si à cet instant je suis conscient d'un livrer un contre-exemple en traitant une fois de plus de blogotrucs)



Blogueurs
 
 























(dessin de Julo via Benito / Update du lendemain)



Aussi je voulais poser deux-trois questions :
> Qui serait prêt à ne pas (plus) parler de blog, sur son blog ?
> Qui tiendrait une semaine, un mois, un an ?
 
Parce que ces blogs qui ne parlent que de blogs n'ont d'intérêt que pour ceux qui en font un. Et que la survie de "l'espèce" - comme son "élévation" - passera par son intérêt aux yeux du "reste du monde", fut-il médiatique, ou non-internetophile, voir illettré. Cruelle page blanche...
 
Maintenant, je le reconnais. Cette réflexion n'a sans doute pas grand intérêt. Non.
Mais je n'ai su m'empêcher de l'évoquer... CQFD :)
 
Allé, retour à l'actu demain, puisque c'est ce que vous me recomandez, vous qui lisez ce blog et vous y exprimez. Votez. Votons. Parlons-en. Et trouvons à ce lieu que nous habitons tous (les blogs) un autre pseudo que cet insupportable néologisme réducteur et galvaudé. Blog. Beuark. Ce mot pue. Faisons-y mieux que ce que l'on y a trop vu. Ou lu. Fut-ce en biais.




 
 

Publié dans nues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nico 23/09/2005 10:56

Missy' > pas compris ton histoire d'heure ?!
Malisan > "cherchent le sens" ou la finalité ? / Quand au cercle impénétrables (et sans mauvais jeux de mot), n'ai crainte, ils ne le sont pas. Mais oui, comme tu le dis très justement "reproductions des catégories, affinités, couches, classes de la vraie vie" oui, il y a tout cela dans cet "espace" pas si virtuel que cela...
Ik > Chiche pour une semaine, je veux bien jouer :)

Ik 23/09/2005 10:43

J'ai lu ta note , heu alors j'écris sur Moi et pour la blogosphere ,et un peu dessus surtout la derniere note , mais dit donc sous couvert de dénoncer ce principe en fin compte tu finis par en parler , hihihih et moi je ne tiendrais pas allez vaz pour 1 semaine ....

malisan 23/09/2005 02:27

u're right nico, so let's try ! :-) je ne savais pas que c'était populaire de parler de blog sur son blog, soit, nouvelle par ici, j'ai commencé à voir des choses et à réagir pour finir par réfléchir sur les blogs eux-mêmes... (un peu) mais loin de moi l'idée d'en parler quotidiennement, en même temps c'est normal que tout le monde s'interroge sur ce nouvel espace, ce nouveau support, pas de règles à définir mais des choses à construire ... les petits bloggeurs que nous sommes cherchent le sens de tout ça, moi je trouve ça fécond, le doute est fécond, sans que cela ne devienne auto-congratulateur, self satisfaction, égotrip, et masturbateur... and so on, quant aux remarques de claire, oui j'ai beaucoup ressenti cette fermeture... ces cercles impénétrables... reproductions des catégories, affinités, couches, classes de la vraie vie ?

Missy'V 23/09/2005 02:18

Boudiou, j'ai de la lecture pour demain ... enfin, t'a l'heure ;-)

nico 22/09/2005 23:11

La suffisance tue. Si. Ce sera mon mot du soir :)