Tous dopés !

Publié le par Nico






 


[en musique avec Eric Clapton, série "unplugged" : Download 12_malted_milk.mp3 ]



C'est la rentrée. Rentrée littéraire (1400 nouveautés dont plus de 600 romans), rentrée des classe, rentrée des auteurs on-line. Lance était dopé. Une légende tombe. Kouchner entre en campagne pour 2007 et compte sur une scission du PS (Lang se marre, Hollande fulmine, DSK et Fabius s'apprêtent à s'entretuer). Dopé à la popularité, le plus aimé de nos politiques n'attend pas les cols pour attaquer. Après tout, cela fait un certain temps qu'en face un certain Sarko a la tête dans le guidon. Changement de braquet. Houellebecq est dopé. Aux succès. Sa "possibilité d'une île" (j'adore ce titre) défraie la chronique et remportera le Goncourt, ou à défaut le Renaudot (du buzz marketing ?). "Les librairies comptent sur Houellebecq et Harry Potter pour retrouver le moral" (JCLamy pour le Figaro de ce jour). C'est qu'ils ont la frousse nos libraires. Nos Tabacs (premier réseau de détaillants en France, devant la Poste) rachètent de l'or pour compenser leur pertes, nos chausseurs usent leur semelles percées (liquidation chez Kelian et faillite pour Jourdan), et nos PME vacillent : 51 000 faillites annoncées pour 2005, un record, qui fait suite au +13% de création d'entreprise de 2004 (l'un implique l'autre ; en France une entreprise sur deux ferme ses portes avec plus ou moins de casse dans les cinq premières années d'existence). Alors on se shoot. Au foot, aux antidépresseurs, à l'EPO, aux sondages, à l'herbe folle et autres "substances actives". Nos éleveurs aussi s'apprêtent à céder à la mode. Rien n'a été prévu en cas de pandémie de H5N1, ce virus que nos volailles s'échangent par les fèces (sans faute d'orthographe à titre exceptionnel). Nous, citoyens honteux du "Non" majuscule, honteux d'un 21 avril aberrant, frileux même (ou même pas) dans nos déplacements, nous shootons et/ou nous shooterons également. Aujourd'hui "charter" est devenu une insulte. Nous voilà tels des sans-papiers à la veille de notre nationalité à point. Mais c'est la rentrée et nous oublierons vite. Le rythme, la cadence feront place à la vacance. Car c'est d'abord au travail que nous sommes dopés.
 
D'ici-là, courrez à "Visa pour l'image" du 27 août au 11 septembre à Perpignan pour un retour aux sources. Du photojournalisme.


 

Publié dans nues

Commenter cet article

nico 24/08/2005 09:40

je sucombe au "principe de précaution" (http://www.amnistia.net/news/articles/voltaire/voltaire_552.htm) cet article est édifiant... Merci Empcam > j'ai remplacé l'un par l'autre dans mes liens :)

nico 24/08/2005 09:29

des réveils comme ça j'en veux bien tous les jours ! J'aime beaucoup ce que tu fais, alors clap clap réciproque et un grand bienvenu... j'espère te recroiser prochainement.

Voltaire > effectivement, parlons en. Pas propre ?!

empcam 24/08/2005 01:26

C'est TRES sympa chez toi. Tiens je m'installe ou je reviendrai. Juste un truc : tu as un lien qui balance direct sur le site du Réseau Voltaire, qui snet juste un peu la merde et les poubelles en ce moment.

http://www.amnistia.net
infos dessus. Assez chouette.
A très très bientpot. Et CLAP CLAP
(ton comme dit Eric - ouais je me tire, les menaces ne sont pas nécessaires).

nico 24/08/2005 00:30

:)

IK 24/08/2005 00:17

ok pour le bar entre temps je fume