Brevets d'intelligence ?

Publié le par Nico



Dans le texte...

SarkodansletexteSarko dans le texte > sorti il y a peu, cet abécédaire (à charge) du sarkozisme est le fruit du collectif ReSo - qu'à l'époque où Nues s'apellait BLP j'avais déjà soutenu. Non, Koz, malgrès tout le respect que j'ai pour tes analyses en général, "s’opposer à Bush et à Sarkozy (ne) sont (pas) des brevets d’intelligence pour nos pauvres artistes". Ou pas seulement. Mais revenir au texte, s'attarder sur l'homme, ses véritables convictions et amités ne peut pas faire de tord à nos 'tites têtes et en partculier à ceux ou celles partculièrement sensibles au "charisme" de ce grand "orateur". Dont je continuerai à me méfier. Il vous suffira d'étrainer son pseudo dans le nouveau moteur de recherche intégré ici (via Rollyo, découvert chez Chryde) pour vous en rendre compte. Sarkolahaine



Comme dit à Seb (du collectif AntiSarko) : "je ne me qualifierai pas d' "Anti" qui ou quoi que ce soit (ne serait-ce que par principe). Mais cet "élan unitaire" de séduction d'une population vers un seul homme qui surf sur tous les populismes nécessite que la critique que l'on en fasse soit au minimum mesurée et réfléchie." C'est l'objet de cet ouvrage. Ne laissez pas Nico acheter les 5 000 exemplaires ;)





ChavezChavez dans le texte > Chavez a dit : « Le monde dispose d’assez de richesse pour tous, donc, mais dans les faits des minorités, les descendants de ceux qui crucifièrent le Christ, les descendants de ceux qui jetèrent Bolivar hors d’ici et le crucifièrent aussi à leur manière à Santa Marta en Colombie. Une minorité s’est appropriée les richesses du monde [...] » (source BigBangBlog et  Acrimed > excellents articles détaillés) que Libé (Jean-Hébert Armengaud, journaliste) avait retranscrits : « (...) il se trouve qu’une minorité, les descendants de ceux qui ont crucifié le Christ (...) s’est emparée des richesses du monde [...] et a concentré ces richesses entre quelques mains. » Vous voyez bien que revenir au texte à du bon. Chavez n'est pas antisémite... Il dérange. Mais Libé n'est pas précis, et venant d'un journal de référence (on dit semble-t-il dorénavant "de validation", ce qui est explicite quand à notre ingestion/digestion de l'info) cela a de quoi agacer. Et c'est pas mieux en face...


Libe

Au fait, "a droite", je veux dire "en colonne de droite", vous pouvez retrouver une sélection quotidienne d'articles à lire ailleurs. Celui-là ferait joliement écho à ce dernier point : la presse qui vie bien est celle qui a un regard "bien à elle". Une leçon pour la blog génération sans doute aussi !

[lire les brêves >
ici]

Eau vive...

Kenya Une femme kenyane remplit d'eau ses bidons. C'est logiquement la saison des pluies, mais la sécheresse qui s'amplifie risque de provoquer une famine aux conséquences dramatiques. Deux millions de personnes sont menacées. Fin décembre, le président kenyan a lancé un appel à l'aide. Plus d'une vingtaine de personnes y sont déjà mortes de faim. (Source > Libération.fr)

Publié dans nues

Commenter cet article