Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Influence politique des blogs : les réseaux dans le Réseau

Publié le par Nico




 
 


 
 
Comment les blogs influencent la politique ? C’est la question sur laquelle nous sommes invités à plancher durant la session Blogs & Politics de la conférence « Blogs 2.0 » qui se tient aujourd'hui et demain. Le cœur de la question réside il me semble dans le sens que l’on donne au terme d’influence. Pour les MSM –les médias traditionnels- leur influence sur la politique se traduit en premier lieu par leur fonction « d’agenda-setting » (la conférence étant en anglais, j’en profite…), c’est-à-dire leur capacité à influer –voire de décider- de l’ordre du jour de l’actualité politique, et donc d’orienter l’action politique en captant l’attention de l’opinion publique et des gouvernants.


Les blogs ont-ils aujourd’hui ce type d’influence ? [ UPDATE > article tromqué à la demande de l'auteur - source ici ] L’un des principaux enseignements que l’on peut en tirer c’est la force de frappe de certains groupes qui ont su multiplier les liens réciproques et densifier leur réseau, leur masse critique, pour gagner en visibilité, en capacité de diffusion de leurs messages, et donc en influence. C’est ce que Joël de Rosnay appelle la révolte du « pronétariat ».


A titre d’exemple, prenons le cas d’un réseau qui ne paye pas de mine, et se développe doucement mais sûrement au sein de la blogosphère française : le réseau « Freemen ». Anti-capitaliste, proche des courants ATTAC, alter et zapatistes, le réseau "Freemen" s’est progressivement développé depuis quelques mois, de lien en lien, de blog en blog pour créer un réseau extrêmement dense et bien structuré, ouvertement présenté comme « ''une arme'' » pour mener un combat idéologique.


Mais contrairement à l’idéal d’ « un réseau sans chefs, sans règles, sans direction, sans ordre. Invulnérable », le réseau Freemen est semble-t-il parfaitement régi, à l’initiative des leaders du mouvement, par quelques règles simples de cooptation (« faîtes-vous connaître de l’un des membres et il transmettra ») et de liens croisés massifs et redondants. A terme, ce réseau aujourd’hui composé d’une cinquantaine de blogs deviendra certainement un nœud de réseau dont l’influence effective pourrait bien finir par dépasser la somme des blogs qui le compose, voire celle de sites politiques ou de média traditionnels.

 

[info via Seb > La liste à suivre / info également reprise sur ChampG, Carnet de Nuit et AgoraVox]



Publié dans nues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nico 06/12/2005 15:03

le lien, monsieur, vers le site d'origine, est en tête de cet article et votre site sité.

Pour ne pas vous importuner, je m'en vais tronquer cet article ici même.

Il semble qu'en terme de "bonnes manières" sur le web nous n'avons pas forcément les mêmes points de vue. Je prends acte de votre requête et m'exécute.

Martialement votre,
Nicolas

NB > je ne crois pas que les freemen soient zapatistes. Il est dommage que vous n'ayez pas pris le temps de copier les deux lignes référentes à la source de ce réseau :"Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que :
• le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique
• s’attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». "

comme soulevé ici (http://carnetsdenuit.typepad.com/carnets_de_nuit/2005/12/on_parle_des_fr.html) et sur les autres articles traitant de votre "analyse".

Mais vous savez, je ne suis pas journaliste, alors je dois me tromper...

;)



Netpolitique 06/12/2005 14:09

J'imagine que vous appreciez notre article, puisque vous l'avez copié dans son intégralité, mais la politesse, et la netiquette supposent généralement de mettre vers un article sur son site d'origine, pas de le repomper intégralement. Merci de prendre cela en considération et de remédier à cette maladresse.